• Victoria Debargue

#5 Le BILAN : 8 mois en CAE. Ce que j’ai appris, ce que j’ai fait, les formations…

Encore vous ? On ne se quitte plus. Pourtant, il va bientôt le falloir… Cet article est le cinquième et dernier sur mon parcours en Coopérative d’Activités et d’Emplois.


Enfin, pour le moment… Bon, concentration.


Dans cet article, on passe à la pratique. Je vous raconte TOUT ce que j’ai fait au sein de Port Parallèle depuis mon arrivée. Dans les locaux de la coopérative, à distance pendant le confinement, les moments formels et informels… TOUT !


Pour vous projeter, rien de mieux que du concret. C’est parti !


Les formations obligatoires


En rejoignant Port Parallèle, vous vous engagez à suivre 3 formations obligatoires.


Obligation ne rime pas avec contrainte : croyez-moi, j’étais ravie de faire ces 3 formations, pour lancer mon activité sereinement.


1- Le mode d’emploi de ma CAE : 3 heures pour comprendre comment son activité va fonctionner au sein de Port parallèle (réciprocité, équipe, engagements, obligations légales, outils, parcours, accompagnement, conseils, etc.)


2- Gérer son entreprise à Port Parallèle : 3 heures pour apprendre à éditer simplement des devis, des factures, des notes de frais... Et maîtriser les documents mis à disposition par le service comptable de la CAE : prévisionnel, compte de résultat, bilan, trésorerie, etc. Même si vous externalisez votre gestion comptable en rejoignant une CAE, il est essentiel d’apprendre à maîtriser les différents outils.


3- Fixer ses prix de vente : 3h30 pour connaître ses coûts, ses grandes catégories de charges et ses objectifs de rémunération pour définir son coût de revient et aider à fixer ses prix de vente. LE SAINT GRAAL POUR TOUT INDÉPENDANT !

Les formations non-obligatoires


Tout un panel de formations est proposé chez Port Parallèle. Ces formations ont lieues dans les locaux de la coopérative (ou à distance en visio en période de confinement).


Je ne peux pas toutes vous les citer, donc voici celles auxquelles j’ai eu la chance de participer :


  • Adopter une posture entrepreneuriale

  • Construire et tester son pitch commercial

  • Tout savoir sur le passage au salariat

Voici 3 autres formations que j'ai prévu de suivre prochainement :

  • Rédiger son argumentaire commercial

  • Apprendre à lire et comprendre tous ses documents comptables

  • Optimiser son utilisation des réseaux sociaux

Les ateliers


Les ateliers sont souvent participatifs et conçus pour être moins longs que les formations. Ils peuvent être à l’initiative d’un membre de la coopérative, qui souhaite tester une nouvelle offre ou faire connaître son activité !


Les ateliers auxquels j’ai participé :


  • Tout déchirer en 2020 grâce à l’hypnose, organisé par Elsa Couteiller, hypnothérapeuthe et rattachée, comme moi, à Port Parallèle. Je suis obligée de vous dire que cet atelier a changé beaucoup de choses chez moi et dans le développement de mon activité. Elsa m’a clairement réconciliée avec l’hypnose, en rattachant sa pratique à des exercices d’introspection, au service du développement de notre business… Pour tout déchirer en 2020 !

  • Intégrer l’Organisme de Formation Port Parallèle. Je ne peux pas vous en dire plus pour le moment là-dessus… ;)

  • Augmenter mes tarifs et bien vivre en conscience avec les tarifs que je pratique, organisé par Virginie Gozin de Winzelia. Consultante experte en transformation, gouvernance et organisation, Virginie est également une entrepreneure de Port Parallèle. Cet atelier m’a clairement fait grandir et m’a permis de revoir mes tarifs, repenser ma valeur ajoutée et aligner le tout en pleine conscience.


Les rendez-vous de suivi


Tous les mois, je retrouve ma conseillère pour faire le point sur le développement de mon activité, partager mes pépites et challenges du moment, demander de l’aide si j’en ai besoin…


Ce rendez-vous d’une heure est un excellent moment pour prendre du recul sur les actions développées dans le passé, afin de mieux anticiper le futur.

Les petits dejs & co-lunch


Ce format de rencontres et d’échanges plus informel à lieu plusieurs fois par mois.


Le principe ? Partager des bonnes petites choses à manger et échanger autour d’une thématique. L’équipe de Port Parallèle peut en organiser, tout comme les entrepreneurs !

Les petits dejs ou co-lunchs auxquels j’ai participé :


  • Petit dej’ Utiliser Instagram pour communiquer sur mon activité, organisé par Claudiana Ficka de Cavernadéco, une décoratrice d’intérieur talentueuse de ma coopérative. D'ailleurs, au passage, je vous conseille de regarder cette vidéo après avoir lu cet article...

  • Petit dej’ Comment communiquer sur LinkedIn ? Un atelier à l’initiative de Port Parallèle, au final co-animé par Sophie Larivet d’Habeam Corpum (hypnothérapeuthe) et moi-même.

  • Petit dej’ Techniques de prospection : entourée d’une dizaine d’entrepreneurs, j’ai pu mettre le doigt sur une appréhension commune… La prospection ! Si vous me connaissez, vous savez que j’accorde une vraie importance à l’équilibre entre la création de contenus pour s’attirer des clients ET la prospection pour aller chercher, de façon personnalisée, ses clients idéaux.

  • Co-lunch Partagez vos succès et défis

Le labo Comm’


Le labo, c’est un moment d’échanges dédié aux entrepreneurs d’un même secteur. En tant qu'Entrepreneur-Salarié, vous pouvez participer à plusieurs labos selon votre activité ! Labo Développement Durable, Labo Numérique, Labo Bien-Etre, Labo Intelligence Collective…


Pour ma part, je fais partie du Labo Communication.


Le labo se matérialise en 2h d’échanges tous les mois et demis, autour d’une thématique ou problématique commune. Nous échangeons tous également sur un Slack dédié et nous pouvons solliciter nos pairs à la moindre question sur nos activités complémentaires.


Les nocturnes


Bon, j’ai beaucoup appris chez Port Parallèle. Mais vous savez ce qui est encore mieux ?

Par moments, j’ai pu apprendre… Et boire des bières en même temps. Tout ça, lors des nocturnes : un format de rencontre décontracté, après le boulot.


En première partie de soirée, une conférence ou un débat. Puis, place à la fête entre collègues, autour d’un apéro.


Les thématiques des nocturnes auxquelles j’ai pu participer :


  • L’art du networking intelligent, organisé par Ruben Uzan de Marketing Face à Face

  • Rencontre avec Anthony Mathé, sémiologue. Une soirée passionnante autour de son premier essai de sémiologie à la croisée de la recherche et du monde de l’entreprise : “Le corps à sa façon. Regards sémiologiques sur la mode ordinaire”.

  • Grande annonce et galette des rois. Un moment convivial pour nous annoncer… Le changement de nom de la coopérative ! Port Parallèle est en pleine transition pour arborer un nouveau nom et une nouvelle identité : Omnicité.

Une journée de coworking par semaine


Tous les mercredis, les locaux de Port Parallèle sont ouverts aux entrepreneurs qui souhaitent venir y travailler.


J’essaie de m’y rendre tous les mercredis, pour maintenir cette journée de partage et de travail collectif. Semaines après semaines, nous avons crée une petite team d’adeptes du coworking… Et on y prend goût.



Les rencontres


La force d’une coopérative, c’est avant tout son réseau et les rencontres que l’on y fait.

J’ai eu la sensation de rejoindre une grande famille. Sans les oncles bavards et les petits cousins qui courent partout.


La bienveillance règne et je peux solliciter l’aide ou l’avis d’une personne aux compétences complémentaires à tout moment.


De véritables synergies business peuvent se créer : depuis mon arrivée, j’ai vu de belles collaborations naître entre plusieurs indépendants (pour répondre à des appels d’offres, créer une offre commune, réaliser une mission pour un client à plusieurs…).


Est-ce que confinement rime avec isolement ?


Je ne vous apprends rien : le confinement a bouleversé nos façons de travailler.


Si nous étions déjà façonnés aux codes du télétravail, il était hors de question que chacun reste dans son coin et que la force du collectif de la CAE s'affaiblisse.


Dès l’annonce du confinement, Port Parallèle a trouvé des solutions pour continuer à vivre, échanger et apprendre tous ensemble. Les formations et ateliers ont été maintenus à distance, et de nouveaux formats d’échanges (non-obligatoires) sont nés :


- Le caméra Café : tous les matins, à 10h30, un moment d’échange d’une vingtaine de minutes a été mis en place sur Meet. Les personnes disponibles peuvent venir présenter leurs pépites et challenges du jour, en visio, autour d’un café avec d’autres entrepreneurs.


- Le tea time : environ une fois par semaine, à l’heure du thé, un moment d’échange en visio est organisé autour d’une problématique commune. J’ai participé à celui sur “Lancer son activité en nom propre ou avec un nom de marque ?”, où nous avons longuement échangé (entre autres) sur le Personal Branding.


- Les défis de la semaine : Tous les lundis, l’équipe de Port Parallèle nous lance des défis. Ecrire un post LinkedIn avec des mots imposés, partager ses lectures inspirantes, réfléchir à un side project, optimiser la gestion de son carnet d’adresse… Cet élan collectif rythme nos débuts de semaine !


- Les challenges lancés par les entrepreneurs : la force du réseau, c’est aussi la proactivité de certains membres. Parmi ces entrepreneurs engagés et engageants, on retrouve Anne de Lozen, qui a fait de la reconquête culinaire son activité. Elle organise habituellement des ateliers à domicile pour apprendre à mieux manger au quotidien. Chaque semaine, Anne nous lance un défi culinaire à réaliser : faire un plat à partir d’un produit non transformé, une recette originale à base de riz, un plat à base de carottes et d'oranges… Croyez-moi, quand on voit les photos envoyées sur le slack, il y a de sacrés chefs chez Port Parallèle.




LE BILAN


Comment vous dire ça simplement… Rejoindre Port Parallèle était la meilleure décision de mon année 2019.


Lancer mon activité de Content Strategist & Rédactrice web en étant aussi entourée, conseillée, formée, encouragée qu’en CAE ? Je pense sincèrement que ça a joué sur la personne que je suis devenue, sur ma relation au travail et sur mon enthousiasme débordant quand je parle de ce que je fais et avec qui je le fais.


S'il fallait résumer en une phrase cette nouvelle façon d'entreprendre, je dirais que la CAE est une structure qui accompagne les indépendants dans le développement de leurs activités, en proposant un équilibre entre le statut de Salarié et la liberté de l'Entrepreneur.


Prendre du temps pour tout vous dire sur ma Coopérative d’Activités et d’Emplois était une mission très importante à mes yeux. Désormais, vous savez tout grâce à cette série de 5 articles :


→ Article #1 : La petite histoire derrière mon lancement en CAE

→ Article #2 : Une CAE, c’est quoi ?

→ Article #3 : Qui peut entrer dans une CAE et combien ça coûte ?

→ ARTICLE #4 : Avantages vs. Inconvénients : je vous dis TOUT

→ Article #5 : 8 mois en CAE, le BILAN : ce que j’ai appris, ce que j’ai fait, les formations…


Si après la lecture de ces articles, vous souhaitez continuer d’échanger avec moi à sujet, n’hésitez pas à rejoindre mon réseau LinkedIn et m’envoyer un message. Je réponds avec plaisir !


Et si vous souhaitez être accompagné sur votre stratégie & la rédaction de contenus pertinents, prenons contact dès maintenant.


204 vues

© 2019 - Victoria Debargue

Logo-LinkedIn.png